Bioéthique

Bioéthique

  • La production d'embryons en surnombre maintenue ?

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 05 février 2010

    Thème : Bioéthique

    Recherches sur l'embryon, transfert d'embryon post-mortem, procédure d'accueil d'embryon,... la liste des dérives éthiques actuelles ne doit pas faire oublier qu'elles prospèrent toutes sur une transgression initiale inscrite dans la loi : la production in vitro d'embryons en surnombre et la congélation de tous ceux qui ne sont pas transférés in utero. Malgré un début de prise de conscience, le rapport Leonetti sur la révision des lois de bioéthique recommande de maintenir le statu quo [1].

  • Bioéthique : l'immobilisme du rapport Leonetti

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 29 janvier 2010

    Thème : Bioéthique

    Le rapport que vient de rendre public la mission d'information parlementaire sur la révision des lois de bioéthique ne fait pas l'unanimité. Principaux griefs : le régime de dérogation à l'interdit de la recherche sur l'embryon et l'inclusion de la trisomie 21 dans le DPI. Autre point de désaccord, le maintien du bébé-médicament, un choix révélateur de l'économie d'un texte dont on était en droit d'attendre beaucoup mieux.

  • Bioéthique : un rapport de rupture

    Article rédigé par Fondation Jérôme-Lejeune, le 22 janvier 2010

    Thème : Bioéthique

    La Mission d'information parlementaire sur la révision de la loi de bioéthique de 2004 vient de rendre son rapport. Celui-ci marque une rupture importante par rapport à l'encadrement de la recherche sur l'embryon, non justifiée sur le plan scientifique. On y reconnaît aussi la volonté de développer toujours plus la sélection pour l'élimination des êtres atteints de trisomie 21.

  • Un progrès dans la reconnaissance des enfants à naître

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 15 janvier 2010

    Thème : Bioéthique

    Deux décrets du 20 août 2008 ouvrent le droit d'inscrire un fœtus mort in utero sur les registres d'état-civil et le livret de famille ainsi que de procéder à des rites funéraires. Retour sur une décision dont la portée symbolique ne saurait être ignorée.

  • Mgr Jacques Suaudeau : "L'Église reconnaît la dignité des enfants avortés"

    Article rédigé par Mgr Jacques Suaudeau, le 15 janvier 2010

    Thème : Bioéthique

    La possibilité d'inscrire les enfants mort-nés à l'état-civil constitue un progrès. Comment l'Église appréhende-t-elle l'inhumation des enfants mort-nés et avortés ? Réponse de Mgr Jacques Suaudeau, directeur scientifique de l'Académie pontificale pour la Vie. Propos recueillis par Pierre-Olivier Arduin.

  • La proposition de loi Meslot : un appel d'air pour une alternative à la recherche sur l'embryon

    Article rédigé par Sabine Faivre*, le 08 janvier 2010

    Thème : Bioéthique

    Le député Damien Meslot (UMP-Territoire de Belfort) a déposé le 5 novembre 2009 une proposition de loi sur la conservation du sang de cordon, rédigée avec le soutien de l'équipe du Dr Forraz et du Pr Mc Guckin, président de l'Institut de recherche en thérapie cellulaire CTI-Lyon. Après la note de Pierre-Olivier Arduin sur l'enjeu de la solidarité posé par les banques de sang de cordon Libertepolitique.com, 24 décembre), Sabine Faivre insiste sur l'intérêt scientifique de l'initiative.

  • Explosion de l'IVG médicamenteuse

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 08 janvier 2010

    Thème : Bioéthique

    Les nouveaux chiffres des interruptions volontaires de grossesse sont tombés. L'IVG médicamenteuse constitue désormais la moitié des avortements en France. Un effet de l'engrenage mortifère de la contraception promue et encouragée sans discernement par les pouvoirs publics.

  • Banques de sang de cordon : l'enjeu de la solidarité

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 24 décembre 2009

    Thème : Bioéthique

    En déposant une proposition de loi destinée à permettre aux parents qui le souhaitent de conserver le sang de cordon de leur enfant [1], le député Damien Meslot (UMP, Territoire de Belfort) attire l'opinion sur les alternatives à la recherche sur l'embryon. Si le développement de banques de sang de cordon fait globalement l'unanimité, le principe de solidarité — le don du sang pour tous — est pour certains mis en cause [2]. Pierre-Olivier Arduin ouvre le débat. LP

  • Greffe de peau : le coup médiatique d'une équipe financée par le Téléthon

    Article rédigé par Pierre-Olivier Arduin*, le 04 décembre 2009

    Thème : Bioéthique

    L'étude a été présentée comme une première d'importance par la quasi-totalité des grands quotidiens nationaux [1]. L'équipe de l'Institut I-Stem dirigée par Marc Peschanski et Christine Baldeschi (Université d'Evry, Inserm UEVE U861, I-Stem, AFM) est en effet parvenue à reconstituer un épiderme humain mature à partir de cellules souches embryonnaires. Ses résultats viennent d'être publiés dans la prestigieuse revue médicale The Lancet. Le communiqué de presse précise que ce travail de recherche a été financé notamment grâce aux dons du Téléthon [2] .

  • Vivre la dignité de la mort

    Article rédigé par Henri Hude*, le 04 décembre 2009

    Thème : Bioéthique

    Comment pourrait-on mourir dans la dignité, s'il n'y avait pas une dignité dans la vie même ? Mais la mort, n'étant que l'extrémité de la vie ici-bas, doit avoir au moins la même dignité que la vie en elle-même. Pour mourir dans la dignité, il suffit donc de vivre jusqu'au bout.

  1. 43
  2. 44
  3. 45
  4. 46
  5. 47
  6. 48
  7. 49
  8. 50
  9. 51
  10. 52
  11. 53
  12. 54
  13. 55
  14. 56
  15. 57
  16. 58
  17. 59
  18. 60
  19. 61
  20. 62
  21. 63
suivez-nous sur les réseaux sociaux