Autriche. Une loi sur le voile intégral avant les législatives

source [Breizh-Info.com]

Une nouvelle loi sur le voile intégral a été votée en Autriche et est entrée en vigueur le 1er octobre. Le texte agite l’opinion publique de par son champ d’application jugé très large.

e principe

La loi en question oblige effectivement les individus à avoir le visage découvert et donc à être reconnaissables dans les lieux publics. Sont ainsi concernés la rue mais également les écoles et les transports en commun. Cette nouvelle disposition s’appliquera à toute personne ayant le visage caché. Les déguisements de clowns (hors événements culturels) ou les écharpes remontées sur le visages (hors période de grand froid) seront notamment interdits.

Pour parer aux éventuelles interrogations de la population, le ministère de l’Intérieur autrichien a publié un document détaillant précisément les interdictions. Les masques respiratoires portés dans l’espace public devront, par exemple, avoir une justification médicale.

Le non-respect de cette nouvelle législation entraînera le paiement d’une amende de 150 euros pour les personnes commettant l’infraction. De plus, elles seront ensuite emmenées au poste de police afin d’être sensibiliser sur la question.

Burqas et niqabs visés

Les observateurs notent que les cas d’application de la loi évoqués précédemment ne sont pas le « cœur de cible » de cette toute récente disposition législative autrichienne. Le document du ministère de l’Intérieur n’oublie pas de mentionner l’interdiction du port du niqab et de la burqa dans les lieux publics. L’exécutif autrichien a visiblement cherché, de par la large portée de la loi, à ne pas contrevenir à la Convention européenne des droits de l’homme.

Ce texte aux moyens détournés visant principalement le port de vêtements religieux musulmans a fait l’objet de diverses railleries dans la presse comme sur les réseaux sociaux. Des critiques cependant timorées car la loi n’a pas été promulguée par un gouvernement d’extrême droite mais par la coalition des sociaux-démocrates et des conservateurs dirigeant actuellement le pays.

Des précédents ailleurs

L’Autriche n’est pas le premier pays européen à prendre ce type de mesures. Elle succède notamment à la Belgique, la Suisse, les Pays-Bas ou encore la Bulgarie. La France a, quant à elle, mis en application une loi sur le niqab et la burqa en 2010.

Les élections législatives autrichiennes ayant lieu le 15 octobre prochain, les discussions autour de cette loi rappellent que les questions de religion, d’identité et d’immigration vont animer les débats.