France

France

  • Plan Borloo pour les banlieues: le retour des années 1980!

    Plan Borloo pour les banlieues: le retour des années 1980!

    Article rédigé par Causeur, le 02 mai 2018

    Thème : France

    Source [Causeur] Le plan « banlieues » proposé par Jean-Louis Borloo fait appel aux mêmes recettes appliquées dans les années 1980 qui ont mené aux émeutes de 2005. Il n’y a aucune raison de penser que ce nouveau recul de l’Etat n’aboutisse pas aux mêmes résultats. 

  • Une guide d'Europe incarne Sainte Jeanne d'Arc. La presse discriminative veut voir seulement une métisse.

    Une guide d'Europe incarne Sainte Jeanne d'Arc. La presse discriminative veut voir seulement une métisse.

    Article rédigé par Le Salon Beige, le 02 mai 2018

    Thème : France

    Pourtant le comité a été clair : 

    "La jeune-fille "répond aux quatre critères de choix que nous nous sommes fixés : résider à Orléans depuis dix ans, être scolarisée dans un lycée orléanais, être catholique et donner du temps aux autres", avait expliqué la présidente du comité Jeanne d'Arc lors de la désignation de Mathilde Edey Gamassou.

  • Le point sur la loi Asile et Immigration

    Le point sur la loi Asile et Immigration

    Article rédigé par L'Incorrect, le 01 mai 2018

    Thème : France

    Le résultat n’est pas du tout à la hauteur des promesses et des discours droitiers du ministre.

  • En fait, on ne comprend toujours pas pourquoi M. Macron a fait appel à M. Borloo, ce rescapé de l’ancien monde, pour traiter le problème des banlieues en nous racontant des fariboles auxquelles plus personne ne croit.

    Monsieur Borloo veut créer l'ENA des banlieues

    Article rédigé par Boulevard Voltaire, le 30 avril 2018

    Thème : France

    Éric Zemmour a souligné l’exploit de M. Borloo qui, dans son rapport sur la banlieue, et dans les interviews qu’il a données dans la presse, a réussi à ne jamais prononcer les mots « immigration » et « islam » pour évoquer la situation dans les quartiers difficiles. Une performance en 2018, quelques semaines après les attentats de Carcassonne et de Trèbes, quelques jours après un nouvel embrasement du Mirail sur fond de burqa et de trafics, et au moment même où Bagnolet vit au rythme des règlements de comptes. M. Borloo peut concourir pour les Bobards d’or de l’an prochain, catégorie « bobards par omission ».

    Puisque M. Borloo ne voulait pas voir cette réalité qui fâche, qui crève les yeux et qui – fait nouveau depuis qu’il fut aux commandes de la politique de la Ville il y a dix ans avec le succès que l’on voit – a fait des centaines de victimes depuis six ans, il lui fallait donc noircir des centaines de pages et trouver dix-neuf propositions (tiens, pourquoi pas vingt et une ?) en tapant ailleurs que dans le mille. Et il y est arrivé !

    Recette facile, me direz-vous : prenez une vieille idée américaine – la discrimination positive -, une bonne critique démagogique de l’administration française – ah, les énarques, les concours… -, une louche de sociologie bourdieusienne et un moment d’extase devant « les chances pour la France » (« Nous passons à côté d’extraordinaires talents ou caractéristiques différentes de notre jeunesse et notamment des quartiers populaires ») et vous arriverez, comme M. Borloo, à ce nouveau projet.

    Donc, parmi ses dix-neuf propositions, M. Borloo veut créer un nouveau concours de la haute fonction publique, concours « réservé » à 500 jeunes de banlieue, une « académie des leaders » qui leur ouvrirait l’accès aux grands corps de l’État. Rien que ça : une voie express de la cité au pilotage de la Cité depuis les palais nationaux !

    Les critiques, nombreuses et fondées, n’ont pas tardé : quel périmètre pour les quartiers « populaires » ? Quid de l’égalité garantie par l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen (« Tous les citoyens […] sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus et de leurs talents ») ? Car discriminer positivement certains, c’est en discriminer d’autres négativement. Le petit Français de sa zone rurale ou de son quartier pavillonnaire, loin des centres urbains ou des quartiers dit populaires, il aura droit à quoi, lui ? À l’amertume et à la révolte ? Donc, pour que cette mesure – inconstitutionnelle – devienne réalité, il faudrait modifier la Constitution. Certes, la Constitution en a vu d’autres, et le Conseil constitutionnel sait parfois avoir les idées larges, mais on voit mal le Président Macron, déjà en conflit avec le Sénat pour sa réforme des institutions, s’aventurer aussi sur ce terrain glissant.

    En fait, on ne comprend toujours pas pourquoi M. Macron a fait appel à M. Borloo, ce rescapé de l’ancien monde, pour traiter le problème des banlieues en nous racontant des fariboles auxquelles plus personne ne croit.

    Alexis Corbière, député de La France insoumise, en est venu, lui, à des idées bien plus claires : « Cette ville [= Bagnolet] a besoin d’un commissariat de plein exercice. » Si même cette gauche le demande, il serait peut-être temps d’appliquer enfin une véritable politique de droite, loin des « borlooseries » du dimanche, non ?

  • Macron, un an après : si la vérité est dans les impôts, son heure a sonné et voilà ce qu’elle indique...

    Macron, un an après : si la vérité est dans les impôts, son heure a sonné et voilà ce qu’elle indique...

    Article rédigé par Atlantico, le 27 avril 2018

    Thème : France

    Analyse de la vision du chef de l'Etat à la lecture de sa politique fiscale. 

    Interview de Jacques Bichot. Professeur émérite d’économie de l’Université Jean Moulin (Lyon 3), et membre honoraire du Conseil économique et social.

     

  • Blessé grave à Tolbiac: un témoin avoue avoir menti, le site «Reporterre» rétropédale

    Blessé grave à Tolbiac: un témoin avoue avoir menti, le site «Reporterre» rétropédale

    Article rédigé par Libération, le 26 avril 2018

    Thème : France

    Source [Libération] «Libération» a enquêté sur la rumeur d'un blessé grave lors de l'évacuation du campus parisien. Aucun élément ne vient l'accréditer. Mercredi, «Reporterre», qui citait trois témoins directs du «drame», va publier une enquête pour revenir sur ses premiers articles.

  • La France, le gouvernement des copains

    La France, le gouvernement des copains

    Article rédigé par Causeur, le 26 avril 2018

    Thème : France

    Source [Causeur] Le gauchisme fut la maladie infantile du capitalisme. Il est aujourd’hui son symptôme sénile. Le NPA – et tous les ersatz du trotskisme -, Benoît Hamon et Jean-Luc Hyde / (celui qui se revendique castriste, à ne pas confondre avec Jekyll Mélenchon, qui préfèrerait être populaire) persistent à croire à un axe gauche / droite parfaitement horizontal, qui situe les Républicains et Marine Le Pen quelque part à l’extrême-droite du spectre. Ce qui permet à Macron de trôner au centre, dans un meden agan politique dont il a fait ses choux gras et ses 25% d’électeurs qui en valent 70. Sans doute est-ce cela que l’on appelle la démocratie.

  • Macron fait de plus en plus du Hollande

    Macron fait de plus en plus du Hollande

    Article rédigé par Nouvelles de France, le 25 avril 2018

    Thème : France

    Sources [Nouvelles de France] En 2012, le changement, c’était maintenant, ou presque. Cinq années plus tard, il fallut se rendre à l’évidence : le quinquennat pédaloflanbyste se traduisait par la même fuite en avant que le précédent sarkoziste et le seul changement vraiment marquant fut celui de président. L’arrivée d’Emmanuel Macron marquait d’après beaucoup d’observateurs un renouvellement profond de la vie politique française. On allait voir ce qu’on allait voir, non mais alors !

  • « Fraternité » et « droits de l’Homme » supprimés : la Constitution inclusive est née

    « Fraternité » et « droits de l’Homme » supprimés : la Constitution inclusive est née

    Article rédigé par Causeur, le 25 avril 2018

    Thème : France

    Source [Causeur] Une instance officielle, le Haut conseil à l’Egalité entre les femmes et les hommes, a très sérieusement proposé le remplacement des termes « droits de l’Homme » et « fraternité » dans la Constitution. Mais ce n’est pas – et de loin – la seule absurdité de l’avis qu’il a publié…

  • Ramadan: la venue de 300 imams étrangers suscite l'incompréhension

    Ramadan: la venue de 300 imams étrangers suscite l'incompréhension

    Article rédigé par BFM TV, le 24 avril 2018

    Thème : France

    Source [BFM TV] 300 imams venus de l'étranger vont venir en France à l'occasion du ramadan qui doit débuter autour du 15 mai.

  1. 6
  2. 7
  3. 8
  4. 9
  5. 10
  6. 11
  7. 12
  8. 13
  9. 14
  10. 15
  11. 16
  12. 17
  13. 18
  14. 19
  15. 20
  16. 21
  17. 22
  18. 23
  19. 24
  20. 25
  21. 26
  22. ...
  23. 44
suivez-nous sur les réseaux sociaux