Bioéthique

  • Export au format PDF

Bioéthique

  • Comment gérer les voix discordantes dans l’Église ?

    Comment gérer les voix discordantes dans l’Église ?

    Article rédigé par Eric Martin, le 08 février 2018

    Thème : Bioéthique

    Suite à l’article parue dans La Croix au sujet du MRJC, ou l’on peut lire : « Les vives réactions suscitées depuis dix jours par le communiqué polémique du mouvement catholique MRJC sur l’avortement, témoignent de la difficulté de l’Église à gérer les voix discordantes en son sein. », il semble nécessaire de rappeler que l’Église dispose d’un moyen de les gérer. Ceci s’appelle le « code de droit canon ».

  •  Lettre ouverte aux évêques et cardinaux étasuniens

    Lettre ouverte aux évêques et cardinaux étasuniens

    Article rédigé par Père Elias Zahlaoui, le 08 février 2018

    Thème : Bioéthique

    De la part du Père Elias Zahlaoui, prêtre catholique à Damas (Notre-Dame de Damas).

    Lettre ouverte aux responsables de l’Eglise Catholique aux Etats-Unis

  • La loi sur l'euthanasie pour fin 2018, début 2019

    La loi sur l'euthanasie pour fin 2018, début 2019

    Article rédigé par Salon Beige, le 07 février 2018

    Thème : Bioéthique

    source{Salon Beige]C'est ce que déclare à La Vie Jean-Louis Touraine, président du groupe d’études sur la fin de vie à l’Assemblée nationale, proche de Jean-Luc Romero (président de l’Association pour le droit à mourir dans la dignité) :

    « Il faut compléter la loi Claeys-Leonetti. En France, on meurt mal, dans de mauvaises conditions. À la tête de ce groupe d’études, je veux mener une réflexion, écouter les avis favorables et ceux des plus réticents. Le sujet sera débattu à l’Assemblée soit fin 2018, soit début 2019. »« Ce n’est pas un sujet de bioéthique stricto sensu et on ne sait pas encore s’il fera partie de la révision des lois de bioéthique. Tout est possible. Je veux un additif significatif à la loi actuelle. À condition d’être bien encadrée, une avancée est possible comme au Luxembourg, en Belgique ou en Suisse. »

    Et surtout que la loi soit bien encadrée... on sait ce que cela donne.

    Le pire c'est sans doute la réaction de Jean Leonetti, président du conseil national des Républicains, spécialiste de l'ouverture des boîtes de pandore, tant sur la fin de vie (sédation terminale) que sur la bioéthique (recherche "encadrée" sur l'embryon humain) : 

    « Si on n’attend même pas que des lois votées à la quasi unanimité sous un gouvernement de droite puis sous un gouvernement de gauche produisent leurs effets, cela signifie que certaines personnes ne se satisfont pas que la loi ne parle ni d’euthanasie ni de suicide assistée et qu’elle veulent parvenir à cet objectif. »  « On a fait des lois dans lesquelles on n’a jamais transgressé l’interdiction de tuer. On est allé aux limites de la non-souffrance, du non-abandon, avec comme base le dialogue et la collégialité. Il faut fixer une limite. Les portes entrouvertes finissent par s’ouvrir. »

    C'est de l'hypocrisie ou il est vraiment idiot ?

    A vrai dire, l'attitude du gouvernement avec les personnes âgées est assez cynique, après leur avoir augmenté la CSG, il va bien vouloir les achever...

  • Les Etats Généraux de la Bioéthique: dialogue et Vérité

    Les Etats Généraux de la Bioéthique: dialogue et Vérité

    Article rédigé par Mgr Alliet, le 07 février 2018

    Thème : Bioéthique

    source[diocèse 64]Le 18 janvier dernier, les Etats généraux de la bioéthique ont donc été lancés, invitant les citoyens à participer à un grand débat public organisé par le Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE), en vue de la révision des lois de bioéthique. 

  • IVG, on n’a pas fini de rigoler

    IVG, on n’a pas fini de rigoler

    Article rédigé par Causeur, le 05 février 2018

    Thème : Bioéthique

    source[Causeur]C’était Martin Weill il y a deux ans. C’était Guillaume Meurice cette année. Mais aucun journaliste. A croire qu’il n’y a plus que les comiques qui se rendent à la Marche pour la Vie. Et ce n’est jamais pour se moquer des Femen, qui y font régulièrement leur petit happening.

  • De l'utilité de participer aux états-généraux de la bioéthique

    De l'utilité de participer aux états-généraux de la bioéthique

    Article rédigé par Guillaume de Thieulloy, le 05 février 2018

    Thème : Bioéthique

    source[Salon Beige]Un lecteur du Salon beige m'a demandé ce que je pensais de la mobilisation de nombreux catholiques sympathisants de LMPT pour les états généraux de la bioéthique, ajoutant qu'il estimait que les jeux étaient faits, que la loi était déjà prête et que, par conséquent, ces "débats" ne servaient à rien.

  • L'éthique pas très éthique des Etats généraux de la bioéthique

    L'éthique pas très éthique des Etats généraux de la bioéthique

    Article rédigé par Rémy Mahoudeaux, le 31 janvier 2018

    Thème : Bioéthique

    source[Boulevard Voltaire] Confucius disait : « Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions ».

  • MRJCgate : sur le fond, le MRJC n’a rien lâché et soutient l’avortement

    MRJCgate : sur le fond, le MRJC n’a rien lâché et soutient l’avortement

    Article rédigé par Salon beige, le 31 janvier 2018

    Thème : Bioéthique

    source[Salon Beige] Intéressante analyse de Bernadette Sauvaget dans Libération sur l'affaire du MRJC :

  • Pologne : une mobilisation pro-IVG sans conviction

    Pologne : une mobilisation pro-IVG sans conviction

    Article rédigé par Constance Prazel, le 30 janvier 2018

    Thème : Bioéthique

    source[Le Monde] La mobilisation n'est pas au rendez-vous : Le Monde est obligé d'admettre que la promotion de l'avortement, en Pologne, ne rencontre pas un écho massif dans la population. Retour sur une manifestation ratée, mercredi dernier, dans différentes villes de Pologne.

    Même l'argumentaire des manifestants ne va pas dans le sens d'une défense aveugle d'un hypothétique droit à l'IVG, et reconnaît la nécessité d'un discours alternatif.

    Ainsi, le témoignage de Maria :
    "Ma fille hésite à avoir un deuxième enfant car elle a peur qu’il puisse avoir une maladie grave. Plutôt que de changer la loi sur l’avortement, l’Etat devrait davantage aider les mères d’enfant handicapé."

    Quant à Tomasz, 50 ans, il rappelle : "Les femmes n’avortent pas par plaisir."

    Le Monde poursuit : "à l’extérieur du cortège, les badauds observent la scène avec incompréhension ou indifférence, visiblement plus préoccupés par l’interruption du trafic que par le rassemblement. Deux heures plus tard, les manifestants se séparent dans le calme, comme si de rien était, et montent à bord des bus qui circulent de nouveau."

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/europe/article/2018/01/17/faible-mobilisation-en-pologne-contre-l-interdiction-de-l-avortement_5243231_3214.html#ipt4d6KWLyaJWjFG.99

  • Marche Pour la Vie : encore du chemin à parcourir

    Marche Pour la Vie : encore du chemin à parcourir

    Article rédigé par Constance Prazel, le 25 janvier 2018

    Thème : Bioéthique

    A l'issue de la Marche Pour la Vie, L'Incorrect  (https://lincorrect.org/marche-vie-rampe-de-lancement-dune-annee-legislative-chargee/) dresse le bilan de la mobilisation du dimanche 21 janvier et rappelle les perspectives de l'année qui s'ouvre.

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. 12
  13. 13
  14. 14
  15. 15
  16. 16
  17. ...
  18. 63