Publicité Haut

Politique et Bien commun

  • Envoyer par email
  • Imprimer
  • Export au format PDF
  • Ajouter aux favoris

Politique et Bien commun

  • Grave menace sur la liberté d'expression.

    Grave menace sur la liberté d'expression.

    La liberté d'expression est gravement menacée dans notre pays.

    Pour François de Lochner, il existe cependant des moyens de contourner la dictature

    d'expression qui s'installe peu à peu, et qui vise chacun d'entre nous.

    Lire la suite

  • S'assument-ils véritablement de droite ?

    S'assument-ils véritablement de droite ?

    Article rédigé par Guillaume Bernard, le 13 juillet 2017

    Thème : Politique et Bien commun

    Alors que les instances dirigeantes de LR se posaient, mardi, la question de savoir s’il fallait exclure de leur formation les ministres du gouvernement d’Édouard Philippe ainsi que les députés « constructifs », Guillaume Bernard analyse la crise profonde que connaissent les LR, une crise qui remonte bien avant l’élection d’Emmanuel Macron.  

  • Emmanuel Macron rend hommage au stalinien Rappaport

    Article rédigé par Salon Beige, le 05 juillet 2017

    Thème : Politique et Bien commun

    "Lu le 29 juin sur le site de l’Elysée : « Le Président de la République a appris avec une grande tristesse la mort de Roland Rappaport, ancien président du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié des peuples de 1988 à 1989. Il salue la mémoire de cet avocat engagé, qui a consacré sa vie à la lutte contre l’injustice et les discriminations. Il a combattu sans relâche le racisme, la torture en Algérie ou encore l’antisémitisme, en se faisant le défenseur des enfants juifs d’Izieu lors du procès de Klaus Barbie. Ses combats resteront les nôtres et son exemple fait désormais partie de notre histoire nationale. »

  • Quelle droite pour la reconquête ?

    Quelle droite pour la reconquête ?

    Article rédigé par Guillaume Bernard , le 04 juillet 2017

    Thème : Politique et Bien commun

    Édito. Les élections présidentielle et législatives, qui ont vu la victoire du “macronisme”, révèlent l’apparition de trois courants psychologiques et idéologiques, dont celui d’une droite alternative, analyse le docteur en histoire du droit et des institutions, et maître de conférences à l’Institut catholique d’études supérieures (ICES), Guillaume Bernard.

  • Macron, le coup d’État et la tentation de l’Aventin

    Macron, le coup d’État et la tentation de l’Aventin

    Article rédigé par Jacques Sapir, le 04 juillet 2017

    Thème : Politique et Bien commun

    La mise en place du « système Macron » se poursuit, tant pour ses dimensions formelles, qu’informelles. Ces dimensions nous confirment la nature autoritaire de ce système, sous un masque affiché de la « bienveillance ». Les incidents qui se sont multipliés au Parlement, où La République en Marche et ses alliés trustent l’essentiel des postes, avec la décision du Président de la République de présenter un message au « congrès » (l’Assemblée Nationale et la Sénat) réuni à Versailles, ne sont pas de bon augure. Les projets d’ordonnances et de lois viennent compléter le tableau.

  • Macron, brillant organisateur des funérailles de la France

    Macron, brillant organisateur des funérailles de la France

    Article rédigé par Pascal Célérier, le 04 juillet 2017

    Thème : Politique et Bien commun

    Nos parents et nos grands-parents ont chargé ce brillant jeune homme d’être leur exécuteur testamentaire. Et il s’acquitte de son rôle à merveille. 

    C’est une nouvelle corde à son arc que notre jeune Président nous a révélée samedi à Strasbourg, pour les obsèques d’Helmut Kohl, et qui fera aussi merveille, mercredi, aux Invalides, pour l’hommage qu’il rendra à Simone Veil : celle du jeune et brillant organisateur des obsèques d’une certaine France, d’une certaine Europe. Les commentateurs ont, à juste titre, rapproché les destins et les engagements de ces deux figures de la construction européenne des années 1975-1995.

  • Macron n’a fait qu’officialiser la fusion

    Macron n’a fait qu’officialiser la fusion

    Article rédigé par Bruno Riondel, le 04 juillet 2017

    Thème : Politique et Bien commun

    Dans Le Figaro du 27 juin, Ran Halévi, professeur au Centre d’études sociologiques et politiques Raymond-Aron, estime que « la France de 2017 a un parfum de 1789 » et identifie la vague « macroniste » à une « “tabula rasa” révolutionnaire [fermant] un cycle politique ouvert il y a plus de deux siècles ».

    La Révolution française ouvrit effectivement le pays à l’ère démocratique caractérisée par l’affrontement droite/gauche. Mais, depuis quelques années, les deux grands partis (LR et le PS) semblaient se fondre dans une tendance unique, l’UMPS. La création d’En Marche ! par Emmanuel Macron a officialisé la fusion d’une gauche et d’une droite sur une base libérale-libertaire.

  • Pas de refondation de la droite sans refondation idéologique

    Pas de refondation de la droite sans refondation idéologique

    Article rédigé par Matthieu Bock-Côté, le 29 juin 2017

    Thème : Politique et Bien commun

    Dans un entretien au Figaro, l’essayiste québécois Mathieu Bock-Côté déclare :

    "Dans Le JDD, Xavier Bertrand a dénoncé la «dérive identitaire» de la droite et de Laurent Wauquiez. Le débat s’est trop concentré sur «la France identitaire», affirme-t-il. Partagez-vous ce constat?

  • Le ministre du Travail dans la tourmente !

    Le ministre du Travail dans la tourmente !

    Article rédigé par Fabien Piliu, le 28 juin 2017

    Thème : Politique et Bien commun

    L'étau se resserre autour de la ministre du Travail. Selon Libération, Muriel Pénicaud aurait sa part de responsabilité dans l'affaire du marché public suspect passé entre Business France et Havas pour l'organisation de la " French tech night " en 2016 à Las Vegas. Une soirée dont le principal invité fut Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie.

  • Les effets pervers des lois de "moralisation"

    Les effets pervers des lois de "moralisation"

    Article rédigé par Roland Hureaux, le 28 juin 2017

    Thème : Politique et Bien commun

    Il n’est pas dans les habitudes de l’auteur de ces lignes de prendre la défense des centristes, surtout depuis qu’ils se sont ralliés avec armes et bagages à Macron. Mais enfin, le retrait du gouvernement de trois figures du Modem : Francois Bayrou, Marielle de Sarnez et Sylvie Goulard a un motif bien léger. Ils sont accusés tous trois, comme Marine Le Pen d’ailleurs dont l’immunité parlementaire a été levée pour la même raison par le Parlement européen, d’avoir utilisé des collaborateurs parlementaires pour faire fonctionner leur parti politique.

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. ...
  13. 72
Association pour la Fondation de Service politique Soutenez nos actions

Les positions
des candidats

Fatima et la politique : chronique n°8

12 juil 2017 | Yves de Lassus Fatima et la politique : chronique n°8

Le quatrième dimanche après la Pentecôte (dans le rite extraordinaire), la collecte nous fait prier de la façon suivante&n...

Suite
Voir les sites partenaires