Crise économique et financière

  • Envoyer par email
  • Imprimer
  • Export au format PDF
  • Ajouter aux favoris

Crise économique et financière

  • Un souffle fiscal ?

    Un souffle fiscal ?

    Article rédigé par Boulevard Voltaire, le 13 juillet 2017

    Thème : Crise économique et financière

    • Dans un entretien aux Échos, ce matin, Édouard Philippe promet un « souffle fiscal », soit des baisses d’impôts massives dès 2018 évaluées à près de 11 milliards d’euros.
  • Les faillites à venir des banques en Europe !

    Les faillites à venir des banques en Europe !

    Article rédigé par Marc Rousset, le 12 juillet 2017

    Thème : Crise économique et financière

    [Source : Boulevard Voltaire]

    On se rappelle le tollé et les remous médiatiques qu’avait causés François Fillon lorsqu’il avait eu le malheur d’évoquer une France en faillite. La vérité à ne pas dire a donc été divulguée d’une façon officieuse par un organisme privé dont le métier est, justement, d’analyser les risques financiers et bancaires : l’agence de notation Fitch, lors d’une déclaration toute récente de sa directrice budget Gandy pendant une conférence à Londres.

  • Le pouvoir va-t-il baisser les impôts dès 2018 ?

    Article rédigé par Christian de Moliner, le 12 juillet 2017

    Thème : Crise économique et financière

    Les penseurs « libéraux » qui avaient applaudi l’élection de M. Macron ont critiqué vivement les reculs…

  • La Fed danse sur le volcan des dettes mondiales

    La Fed danse sur le volcan des dettes mondiales

    Article rédigé par Réinformation TV, le 11 juillet 2017

    Thème : Crise économique et financière

    La Fed, banque centrale des Etats-Unis, est passée de l’autosatisfaction au pur délire. Sa présidente, Janet Yellen, très optimiste, vient de juger que nous ne connaîtrons plus de crise financière « de notre vivant ». Or, au moment même où cette grande prêtresse de l’euphorie financière prêchait à Londres, l’Institute of International Finance montrait que la dette globale mondiale atteint 217.000 milliards de dollars (190.000 milliards d’euros), représentant 327% du produit brut mondial contre 276% en 2017. C’était juste avant que le système financier occidental ne s’écroule suite à l’insolvabilité d’une catégorie d’emprunts américains, les « subprime loans », entraînant l’effondrement des marchés du crédit.

  • Une économie mondiale fondée sur la dette

    Une économie mondiale fondée sur la dette

    Article rédigé par Marc Rousset, le 10 juillet 2017

    Thème : Crise économique et financière

    Patrick Artus vient de déclarer, sur une grande chaîne de télévision, qu’un jour, il y aura une crise de la dette ! Les banques centrales ne peuvent pas passer leur temps à imprimer de la monnaie sans que rien ne se passe. Les banques centrales sont obligées de racheter des titres de dettes afin d’assurer la liquidité des marchés afin d’éviter la hausse des taux d’intérêt pour des économies (États, banques, entreprises, consommateurs) surendettées qui les précipiteraient vers l’insolvabilité, d’où un krach financier gigantesque mondial qui remettrait sans doute le capitalisme financier en question.

  • Gouvernement: le Premier ministre annonce une série de mesures fiscales

    Article rédigé par Boulevard Voltaire, le 06 juillet 2017

    Thème : Crise économique et financière

    Edouard Philippe annonce, pour favoriser l’embauche, une baisse du coût des charges pesant sur le travail, en particulier sur les salaires proches du Smic.

    L’impôt sur les sociétés sera abaissé de 33% à 25%.

    L’ISF sera recentré sur le patrimoine immobilier en 2019.

  • Une crise des banques dans l'UE ?

    Une crise des banques dans l'UE ?

    Article rédigé par Les éconoclastes, le 06 juillet 2017

    Thème : Crise économique et financière

    Voilà une information qui n’a pas fait les gros titres des journaux, et sur laquelle les médias radio et télé sont restés silencieux. En Italie[1], en Espagne, des banques sont en crises, et sont rachetées par des concurrents, bien souvent à l’Euro symbolique, ou presque. On dira que, si cette nouvelle n’a pas fait les gros titres c’est qu’il n’y a pas de problèmes. A dire vrai, l’Union Bancaire, créée depuis quelques années, devait être un mécanisme de résolution de telles crises. Alors, peut-on penser que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ?

  • Finances publiques: le Premier ministre s’engage à contenir le déficit à 3% dès cette année

    Article rédigé par Boulevard Voltaire, le 03 juillet 2017

    Thème : Crise économique et financière

    La Cour des comptes a remis au Premier ministre un rapport sans concession pour l’exécutif précédent, dénonçant une gestion calamiteuse des deniers publics de la part du couple Hollande-Valls et des textes budgétaires entachés « d’insincérité ».

  • Macron n’évitera pas les faillites des banques italiennes

    Macron n’évitera pas les faillites des banques italiennes

    Article rédigé par Marc Rousset, le 26 juin 2017

    Thème : Crise économique et financière

    Selon la BRI (Banque des règlements internationaux), en 2016, les banques internationales, et plus particulièrement allemandes, ont réduit leur exposition à l’Italie de 15 %, soit pour plus de 100 milliards de dollars. De son côté, la BCE (Banque centrale européenne) a réduit ses achats de dette européenne, passant de 80 à 60 milliards d’euros par mois. Si l’appétit pour la dette italienne tombe, les taux obligataires italiens vont grimper. Les seuls acteurs du marché semblant vouloir encore acheter sont les banques italiennes. Il en est de même, à un moindre degré, de la dette française qui a été vendue ces derniers temps par les banques asiatiques et rachetée essentiellement par la BCE.

  • Jacques Sapir : l’Euro à l’origine de la crise de l’Union Européenne

    Jacques Sapir : l’Euro à l’origine de la crise de l’Union Européenne

    [Source : TV Libertés]

    L’économiste Jacques Sapir est venu nous présenter son dernier ouvrage intitulé : ”L’euro contre la France, l’euro contre l’Europe” aux Editions du Cerf. Selon son postulat de départ, l’euro est à l’origine de la crise que traverse l’Union européenne.Cette monnaie détruit les économies de la plupart des pays qui l’ont choisi, exacerbe les oppositions entre ces derniers, favorise la montée de pouvoirs tyranniques et constitue un danger pour l’état d’esprit européen. Ce constat est partagé par de nombreux économistes comme le prix Nobel Joseph Stiglitz, l’ancien gouverneur de la Banque d’Angleterre, Lord Mervyn King. Des hommes politiques de gauche comme l’ancien dirigeant du Parti social démocrate allemand Oskar Lafontaine ou le Français Jean-Luc Mélenchon sont également très critiques à l’égard de la monnaie unique.

    Selon Jacques Sapir, les dirigeants européens ont consciemment construit l’euro de manière incomplète  en espérant que les crises qui allaient en découler conduiraient les peuples à consentir, dans la panique, à ce à quoi ils s’étaient refusés de manière raisonnée. Mais aucune n’a engendré ce dépassement fédéral que les pères de l’euro appelaient de leurs vœux.

    Pourquoi la monnaie unique a-t-elle été mise en place ? Pourquoi l’Allemagne est-elle le pays à bénéficier le plus de l’euro ? Une sortie de la France de la Zone euro provoquerait-elle une catastrophe pour la dette, les ménages et les entreprises ? Jacques Sapir répondra à toutes ces questions. Il expliquera aussi comment les économistes pro euro ont basé leurs travaux sur des données fausses pour encourager les peuples à voter pour le traité de Maastricht. L’économiste listera enfin les avantages et inconvénients d’une suppression de l’euro. Pour lui, la fin de la monnaie unique ne serait pas obligatoirement synonyme de fin de l’Union européenne.

    Lire la suite

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
Association pour la Fondation de Service politique Soutenez nos actions

Les positions
des candidats

Fatima et la politique : chronique n°8

12 juil 2017 | Yves de Lassus Fatima et la politique : chronique n°8

Le quatrième dimanche après la Pentecôte (dans le rite extraordinaire), la collecte nous fait prier de la façon suivante&n...

Suite
Voir les sites partenaires