Education nationale

Education nationale

  • Les deux réformes liberticides de Belkacem.

    Les deux réformes liberticides de Belkacem.

    Article rédigé par La Fondation pour l'Ecole, le 10 janvier 2017

    Thème : Education nationale

    [Source : La Fondation pour l'Ecole]

    Le gouvernement vient de faire adopter deux réformes relatives aux écoles indépendantes (c’est-à-dire privées hors contrat) qui réduisent drastiquement d’une part la liberté de création, et d’autre part  la liberté pédagogique de ces écoles en plein essor. Ces réformes ont été adoptées à la hâte et dans des conditions antidémocratiques (consultations menées en dépit du bon sens de la profession, recours à une ordonnance législative, absence d’études d’impacts) et malgré l’opposition unanime de la profession et des acteurs institutionnels concernés.

  • Les enseignants : fossoyeurs de l’Occident.

    Article rédigé par , le 22 décembre 2016

    Thème : Education nationale

    [Source : Polémia]

    Colignon, correcteur d’imprimerie

    ♦ Jean Jaurès disait : quand les hommes ne savent plus changer les choses, ils changent les noms.

  • PISA 2015... On réforme,et rien de nouveau sous le soleil.

    Article rédigé par , le 15 décembre 2016

    Thème : Education nationale

    [Source : le Blog de La Liberté Scolaire]

    Hier étaient publiés les fameux classements PISA, établis par l’OCDE, pour comparer les résultats des élèves de 15 ans des pays membres de l’organisation internationale.

  • Le socle commun ou l’école désintégrée.

    Le socle commun ou l’école désintégrée.

    Article rédigé par , le 24 novembre 2016

    Thème : Education nationale

    [Source : Enseignants pour l'enfance]

    Depuis une dizaine d’années, la plupart des réformes entreprises par l’Éducation nationale ont été justifiées par le socle commun. Fondamentale dans la politique du Ministère, cette notion constitue une rupture au regard de notre histoire scolaire. Par cette dernière en effet, c’est autant la mission d’un État qui entend instruire que la valeur d’une culture qui se trouvent reconsidérées.

  • Jean Sévillia et l'histoire.

    Jean Sévillia et l'histoire.

    Article rédigé par TV Libertés, le 15 novembre 2016

    Thème : Education nationale

    [Source : TV Libertés]

    Jean Sévillia est le rédacteur en chef adjoint du Figaro Magazine. L’écrivain et journaliste est surtout connu pour ses “écrits historiques de combat” parmi lesquels figurent 3 ouvrages indispensables : Historiquement correct, Moralement correct et Le terrorisme intellectuel. Depuis des années, contre la bien-pensance, Jean Sévillia s’efforce de rétablir un certain nombre de vérités que l’histoire officielle se refusait de diffuser. Grâce à un travail inlassable, l’auteur a permis de contrebalancer un passé réécrit où règne le manichéisme et l’anachronisme. Aujourd’hui, les Français peuvent porter un regard différent sur certains événements historiques comme la Révolution française et les guerres de Vendée. Pour Jean Sévillia, qui a été le premier intellectuel à dénoncer le politiquement correct, une véritable “révolution conservatrice” avance à visage découvert en France, malgré des maux qui ont pour nom le relativisme (le “tout à l’égo” raillé par Régis Debray) ou le multiculturalisme. Les Editions Perrin ont eu l’excellente idée de réunir les principaux essais historiques de Jean Sévillia en un seul ouvrage enrichi et réactualisé. Cela donne une somme indispensable pour comprendre que le rôle de Sévillia, pour reprendre une belle formule d’Albert Camus, est “d’empêcher que le monde se défasse”.

  • Jean Sévillia et l'histoire.

    Jean Sévillia et l'histoire.

    Article rédigé par TV Libertés, le 07 novembre 2016

    Thème : Education nationale

    [Source : TV Libertés]

    Jean Sévillia est le rédacteur en chef adjoint du Figaro Magazine. L’écrivain et journaliste est surtout connu pour ses “écrits historiques de combat” parmi lesquels figurent 3 ouvrages indispensables : Historiquement correct, Moralement correct et Le terrorisme intellectuel. Depuis des années, contre la bien-pensance, Jean Sévillia s’efforce de rétablir un certain nombre de vérités que l’histoire officielle se refusait de diffuser. Grâce à un travail inlassable, l’auteur a permis de contrebalancer un passé réécrit où règne le manichéisme et l’anachronisme. Aujourd’hui, les Français peuvent porter un regard différent sur certains événements historiques comme la Révolution française et les guerres de Vendée. Pour Jean Sévillia, qui a été le premier intellectuel à dénoncer le politiquement correct, une véritable “révolution conservatrice” avance à visage découvert en France, malgré des maux qui ont pour nom le relativisme (le “tout à l’égo” raillé par Régis Debray) ou le multiculturalisme. Les Editions Perrin ont eu l’excellente idée de réunir les principaux essais historiques de Jean Sévillia en un seul ouvrage enrichi et réactualisé. Cela donne une somme indispensable pour comprendre que le rôle de Sévillia, pour reprendre une belle formule d’Albert Camus, est “d’empêcher que le monde se défasse”.

  • Lettre d'un agrégé d'histoire.

    Lettre d'un agrégé d'histoire.

    Article rédigé par , le 26 octobre 2016

    Thème : Education nationale

    Madame Vallaud Belkacem, 

    Ministre de l’Education nationale 

    22 septembre 2016  
     
     
    Vous avez voulu répondre à l’ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy: «La ministre de l'Éducation que je suis connaît PARFAITEMENT les premières phrases de ce livre, Tour de France par deux enfants, d'Ernest Lavisse, sous la IIIe République : « Autrefois, notre pays s'appelait la Gaule et les habitants les Gaulois. ». 
     
    Pas de bol, comme dirait votre chef de l’Elysée, car, ce faisant,  vous commettez une série d’erreurs historiques : 

  • Allergie aux règles et à l’autorité.

    Allergie aux règles et à l’autorité.

    Article rédigé par Paul-François Paoli, le 20 octobre 2016

    Thème : Education nationale

    [Source : Atlantico]

    Une proviseure d'un lycée des Yvelines souhaitant interdire les survêtements dans son établissement a été contredite par son rectorat. Cette affaire illustre une nouvelle fois le relativisme culturel prégnant dans notre société. Une situation qui pourrait bien être préjudiciable surtout aux plus "faibles".

  • Pourquoi nos enfants ne savent plus lire.

    Pourquoi nos enfants ne savent plus lire.

    Article rédigé par Laurent Joffrin, le 20 octobre 2016

    Thème : Education nationale

    [Source : Libération]

    La journaliste Carole Barjon dresse un diagnostic effrayant de l’enseignement du français à l’école. En cause le rejet de la méthode syllabique.

  • Langue arabe à l'école, une enseignante témoigne.

    Langue arabe à l'école, une enseignante témoigne.

    Article rédigé par , le 20 octobre 2016

    Thème : Education nationale

    [Source : You Tube]

    Valérie Laupies, directrice d'école à Tarascon témoigne à propos des ELCO, les « enseignements de langue et de culture d'origine ».
    Samedi 16 avril, Palavas-les-Flots

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
Association pour la Fondation de Service politique Soutenez nos actions

Liberté politique
DANS LES MEDIAS

Voir les sites partenaires