Publicité Haut

La revue Liberté Politique

Evangelii gaudium : la pensée sociale du pape François

  • Envoyer par email
  • Imprimer
  • Export au format PDF
  • Ajouter aux favoris
Evangelii gaudium : la pensée sociale du pape François
  • N° de parution : 64
  • Saison : Automne 2014

La première exhortation apostolique du pape François présente la doctrine sociale de l'Église comme un vecteur décisif de la nouvelle évangélisation. Divers commentateurs ont vu dans son approche de la mission des chrétiens dans le monde d’aujourd’hui une rupture avec l'enseignement de ses prédécesseurs. Il n'en est rien. Quand le pape François dit de la crise économique mondiale que ses racines sont anthropologiques, il s'inscrit exactement dans la ligne ouverte en particulier par Jean Paul II, dont il fut l'homme de confiance en Amérique du Sud.

Synode(s) : la famille en vérité

Deux synodes pour faire redécouvrir la famille fondée sur le mariage, c’est le programme de l’Église ouvert par le pape François pour mobiliser les catholiques sur une réalité humaine centrale et universelle, mais en crise. Lors du premier synode, a été notamment débattue l’éventualité d’un changement de la position de l’Église sur l’indissolubilité du mariage. Cette question a monopolisé l’attention des médias en occultant le cœur du message de l’Église sur la vérité de la famille. Mais la question est réelle. Les divorcés-remariés peuvent-ils accéder à la communion sans remettre en cause le lien indissoluble de leur union consacrée par le sacrement ?


Sommaire :

 À nos lecteurs
La crise de l’Occident 
 par Emmanuel Tranchant

Evangelii gaudium : la pensée sociale du pape François

Quelle doctrine sociale dans Evangelii gaudium ?

Jean-Yves Naudet — L’exhortation Evangelii gaudium appelle les économistes catholiques à approcher les exigences de l’Évangile et la doctrine sociale. Comment libérer l’homme contemporain de l’aliénation culturelle de la société de consommation et de l’idolâtrie du marché ?

La dimension sociale de la nouvelle évangélisation

Antoine de Romanet — Aussi bien l’annonce que l’expérience chrétiennes provoquent des conséquences sociales. La conversion spirituelle exige de reconsidérer spécialement l’engagement de chaque baptisé dans l’ordre social et la réalisation du bien commun.

L’option préférentielle pour les pauvres selon le pape François

Pierre Coulange — Pour le pape François, l’option préférentielle pour les pauvres est une « catégorie théologique » qui nous parle avant tout de Dieu. C’est de la préférence divine que jaillit le principe éthique.

L’argent, veau d’or ou serviteur ?

Pierre de Lauzun — L’idolâtrie de l’argent a pris une dimension systémique qu’on retrouve dans l’idéologie de l’autonomie absolue du marché.  Mais les causes structurelles de la disparité sociale ne seront pas affrontées sans d’abord une réforme profonde des mentalités.

L’exclusion, le marché et l’État providence

Jörg Guido Hülsmann — Le pape François invite à réfléchir sur les causes structurelles de la pauvreté pour sortir de la « culture du déchet » et de l’exclusion. Une analyse statistique rigoureuse de la pauvreté indique les voies expérimentales les plus réussies dans la sortie de l’exclusion sociale.

La doctrine sociale de l’Église va-t-elle changer ?

Jacques Lecaillon — Les divergences d’interprétation sur l’orientation doctrinale de l’exhortation Evangelii gaudium s’expliquent notamment par une distinction contestable et contestée entre économie de marché et capitalisme.

La mission sociale du chrétien : un engagement moral

François Billot de Lochner — La mission sociale du chrétien s’exprime d’abord dans ses actes, et dans un engagement contre les fléaux du monde : la tristesse, la désespérance, la violence sociale, l’anonymat du pouvoir.

 

DOSSIER

 Synode(s) : la famille en vérité

La famille, fondement nécessaire pour le renouveau de la foi

Ralph Weimann — La famille est un défi majeur de la nouvelle évangélisation. Pour sortir la famille de sa conception purement fonctionnelle ou de sa vision idéaliste, la pastorale du mariage doit s’enraciner dans une véritable théologie du corps et de l’union conjugale.

Divorcés remariés : pourquoi la miséricorde ne peut contredire la loi

Thibaud Collin — L’accès à la communion des divorcés-remariés suppose une rupture entre la loi de Dieu, la conscience morale et la miséricorde. La loi divine dit-elle un bien fondé sur une vérité que la raison humaine peut discerner, ou sur la volonté souveraine de Dieu ?

Synode sur la famille : l’urgence de la première annonce « Jésus t’a sauvé »

Alex et Maud Lauriot-Prevost — L’expérience humaine s’éloigne de plus en plus du dessein de Dieu sur le couple et la famille. La nouvelle évangélisation passe par la réévangélisation du mariage, mais pour redécouvrir le mariage, il faut revenir à la première annonce : « Jésus t’a sauvé ».

 

REPERES

L’insoutenable légèreté de la politique étrangère européenne

Roland Hureaux — Le poids de l’Europe dans le monde a régressé au fur et à mesure que l’Union européenne se dotait de moyens plus développés en matière de diplomatie et de défense. La politique des idéaux sera toujours moins juste que la politique des intérêts.

Le droit au suicide assisté dans la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme

Grégor Puppinck et Claire de La Hougue — La CEDH a développé un véritable droit conventionnel au suicide assisté ainsi qu’un cadre procédural impliquant des obligations positives pour l’État. Sa jurisprudence soulève des questions tant au regard du contenu de la Convention elle-même que de son rôle à l’égard des États parties.

Tradition : halte à la liquidation !

Jean-Michel Castaing — Comment l'idéologie de la déconstruction et le pédagogisme vampirisent nos traditions avant de les liquider ? L’avenir exige de repenser la place de la tradition dans un monde qui ne sait plus assumer son histoire ni sa capacité à transmettre et recevoir.

 

QUESTIONS DISPUTEES

L’Évangile selon « Moi, je »

À propos d’Emmanuel Carrère, Le Royaume, par Hélène Bodenez

Richelieu, l’aigle et la colombe,

À propos d’Arnaud Teyssier, Richelieu, par Laurent Ottavi

 

FEUILLETONS

Le feuilleton politique
Les sept leçons de la Manif pour tous : un renversement politique, par Henri Hude

Le feuilleton international
Leçons écossaise : retrouver la véritable subsidiarité, par Michel Pinton

Le feuilleton économique
Reprise : le cercle des impossibilité, par Roland Hureaux

L’esprit du temps
La banalité du mal, c’est maintenant, par Yves Meaudre

Toile de fond
À Rennes, saint Jean Paul II écrasé et recoté, par Aude de Kerros

 

REVUE DES LIVRES ET DES IDEES

Les idées
Les livres

Avec les critiques de Jean Voisin, Guillaume Lenormand, Laurent Ottavi, Henri Hude, Georges Leroy, Rodolphe de Saint-Germain...


Dans la même collection :

Association pour la Fondation de Service politique Soutenez nos actions

Les positions
des candidats

Fatima et la politique : chronique n°8

12 juil 2017 | Yves de Lassus Fatima et la politique : chronique n°8

Le quatrième dimanche après la Pentecôte (dans le rite extraordinaire), la collecte nous fait prier de la façon suivante&n...

Suite
Voir les sites partenaires