En raison de la jurisprudence récente de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), accepter le mariage de deux personnes de même sexe entraînera, sans débat ni vote au Parlement, l'accès à l'assistance médicale à la procréation pour les couples de femmes mariées. La gestation pour autrui est également prévisible à court ou moyen terme. Les explications en image, par Gregor Puppinck, directeur de l’ECLJ.

 

*