[Source : TV Libertés]

Le général Antoine Martinez a fait toute sa carrière dans l’armée de l’air. Il a retrouvé, depuis plusieurs années, sa liberté de parole notamment à travers de très nombreux éditoriaux et un livre intitulé :”Devoir d’expression d’un citoyen pas ordinaire”. Parce qu’il est vraiment libre et défenseur du général Piquemal, Antoine Martinez est l’objet de menaces de sanctions de la part du ministre de la Défense. Passant outre les intimidations, il vient de s’engager politiquement en prenant la co-présidence des “Volontaires pour la France”, un mouvement qui se veut novateur. Pour TV Libertés, le général revient sur l’actualité de la jungle de Calais et sur le terrorisme. Pour lui, dans tous ses domaines, le problème est politique. Il démontre l’incapacité du pouvoir et tout particulièrement de François Hollande, à faire face aux vrais défis et à être le garant de l’intégrité du territoire.