Le parti anti-migrants interdit d’antenne en Allemagne

Allemagne. Alors que des élections locales doivent se dérouler en mars, le parti eurosceptique et anti-immigration est banni des débats télévisés.

[Valeurs actuelles, 22/01/2016]Alors que le débat sur l’accueil des réfugiés fait rage en Allemagne et que des élections locales doivent être organisées en mars dans trois grandes régions (Bade-Wurtemberg, Rhénanie, et Palatine), la chaine de télévision régionale publique SWR, a décidé de ne pas convier aux débats télévisés les représentants du parti anti-immigration, AfD. Le directeur de la chaine, Peter Boudgoust, affirme, dans les colonnes de Der Spiegel, avoir pris la décision « en serrant les dents » mais estime qu’il n’avait « pas d’autre choix ».

En effet, plusieurs candidats des grands partis en course, et notamment du CDU d’Angela Merkel, ont menacé de boycotter tout débat auquel serait invité le parti « populiste ». Le candidat de l’AfD pour la région de Bade Wurtenberg, Jörg Meuthen, s’est insurgé contre « une tentative  de chantage » de la part des partis institutionnels et dénonce « une compréhension étrange de la démocratie ».

De nombreux médias allemands ont critiqué cette décision, estimant notamment qu’elle empêchait de dénoncer « les mensonges » de l’AfD. La polémique intervient alors que le parti d’Angela Merkel, le CDU, est vivement critiqué par l’opinion publique. Un récent sondage indique que la formation aurait même perdu près de la moitié de ses électeurs depuis le début de la crise des migrants.