L’idéologie du Planning familial…

[Source : les 4 vérités]

Il y a trente ans, la Loi VEIL visait à mettre fin à des situations de détresse réelles évaluées par le rapporteur à 300.000 par an alors qu’elles n’étaient que de 60.000 par an.

D’« amélioration » en « amélioration », la loi, complètement déviée, aboutit à un résultat estimé de 250.000 avortements par an, dont une majorité est réputée être « de convenance », alors que beaucoup d’entre eux sont imposés par le véritable terrorisme intellectuel que fait régner le Planning familial, avec la complicité de la Sécurité sociale. Vous avez des problèmes, une seule réponse l’IVG, voilà le formulaire !…

On relève selon un article paru dans Libération le 14 janvier, que le Planning familial a tancé le Ministère de la Santé, parce que

« sur son site internet, dans la rubrique « Renseignements pratiques / Annuaires des Associations de Santé » sont présentées aussi, différentes associations proposant une alternative à l’avortement aux femmes en difficulté !… »

Il réclame donc la suppression de ces informations, au mépris de toute information objective et neutre.

Le Cabinet du Ministre de la Santé « plaide l’inattention », « comprend à 150% ( !) la colère du Planning et promet que la faute sera réparée ».

Ainsi sont complètement occultés, le droit des femmes à une information calme et objective, les 250.000 vies sacrifiées, les séquelles douloureuses durables et profondes dans le corps et le psychisme des femmes ayant avorté, et les cas de conscience des médecins et des personnels médicaux au bénéfice d’une idéologie aussi féroce que stupide.

Car tuer des petits d’homme à venir dans notre pays, ne peut que compromettre sa démographie, et le mettre dans la nécessité de faire de plus en plus appel à l’immigration.

On remarquera en outre que le christianisme, le judaïsme et l’islam proscrivent formellement l’IVG, mais sont plus ou moins obéis de  leurs fidèles respectifs ce qui ne peut manquer d’avoir des conséquences à terme…

En me relisant, je me demande si je ne vais pas être traité de « national-socialiste » ou nazi, catégorie dans laquelle on a commodément rangés les adversaires de l’avortement à tout va…. On croit rêver !…

(Paru dans les 4 Vérités N° 482 11 février 2005)