Publicité Haut

La revue de presse

  • Envoyer par email
  • Imprimer
  • Ajouter aux favoris

La revue de presse

  • Tim Farron, montré du doigt pour avoir affirmé sa foi chrétienne ?

    Tim Farron, montré du doigt pour avoir affirmé sa foi chrétienne ?

    Article rédigé par Novopress, le 20 juin 2017

    Thème : Revue de presse

    Tim Farron, le dirigeant du parti libéral démocrate britannique, troisième force politique du territoire a présenté sa démission.

  • Qui a donné aux États-Unis le droit d’établir des bases militaires en Syrie ?

    Qui a donné aux États-Unis le droit d’établir des bases militaires en Syrie ?

    Article rédigé par ER, le 14 juin 2017

    Thème : International et Défense

    Juste au moment où vous pensiez que notre politique en Syrie ne pouvait pas être pire, la semaine dernière, elle l’a été.

  • Que sait Richard Ferrand pour qu'Emmanuel Macron le couvre ?

    Que sait Richard Ferrand pour qu'Emmanuel Macron le couvre ?

    Article rédigé par Salon Beige, le 08 juin 2017

    Thème : Politique, élections

    "À la question de savoir si le ministre de la Cohésion des territoires peut rester au gouvernement, le Premier ministre a répondu : ‘’Je dis oui, après avoir parfaitement compris, avoir parfaitement conscience de l'exaspération des Français, de leur émotion, de leur agacement.’’ Pour Edouard Philippe, Richard Ferrand n'a rien commis d'illégal et a fourni des explications suffisantes. En témoigne, selon lui, l'absence de procédures judiciaires. 

  • Macron, Ferrand et la « propagande »

    Macron, Ferrand et la « propagande »

    Article rédigé par Jacques Sapir, le 31 mai 2017

    Thème : Justice

    L’affaire Richard Ferrand, du nom de l’un des premiers responsables du Parti « socialiste » à s’être rallié à Emmanuel Macron, secrétaire général du parti du Président (LREM) et Ministre de la Cohésion des Territoires, agite aujourd’hui tous les médias.

  • L’Europe en guerre contre l’islamisme

    L’Europe en guerre contre l’islamisme

    Article rédigé par Gabriel Robin, le 24 mai 2017

    Thème : France

  • L’UMPS se rassemble, à la droite forte d’en faire autant !

    L’UMPS se rassemble, à la droite forte d’en faire autant !

    Article rédigé par Floris de Bonneville, le 18 mai 2017

    Thème : Politique, élections

    [Source : Boulevard Voltaire]

    L’UMPS – expression chère au FN – n’était pas une chimère.

  • Le vote musulman rend impossible la victoire d’un candidat patriote : la preuve !

    Le vote musulman rend impossible la victoire d’un candidat patriote : la preuve !

    Article rédigé par Lucette Jeanpierre, le 11 mai 2017

    Thème : Politique, élections

    [Source :Riposte Laique]

    Le journal La Croix nous confirme que les musulmans sont constants dans leur vote. En 2012, selon Opinions Ways, 93 % d’entre eux avaient voté pour François Hollande.

    En 2017, au deuxième tour, ces mêmes musulmans, avec un taux de participation de 62 %, ont voté à 92 % pour le candidat d’En Marche, soutenu, rappelons-le, par l’UOIF, Hani Ramadan, Dalil Boubakeur, et donc par toutes les mosquées.

    Il est dommage que les mêmes instituts de sondage ne révèlent jamais le nombre de musulmans qui votent, et les conséquences que représente ce vote sur le résultat de l’élection. Nous allons essayer, en nous appuyant sur des chiffres fiables, de pallier cette lacune.

    En 1998, l’INED nous annonçait déjà 4,2 millions de musulmans présents sur le sol français.

    En 2004, l’Insee nous donnait le chiffre de 6 millions de Maghrébins, dont 98 % sont musulmans.

    L’ancien ministre de Sarkozy, lui, affirmait, de manière péremptoire, en 2011, 15 à 20 millions de musulmans en France.

  • Economie : la grande imposture Macron 4/4

    Economie : la grande imposture Macron 4/4

    Article rédigé par Jean-Loup Izambert, le 05 mai 2017

    Thème : Economie

  • Economie : la grande imposture Macron 3/4

    Economie : la grande imposture Macron 3/4

    Article rédigé par Jean-Loup Izambert, le 04 mai 2017

    Thème : Economie

    [Source : Egalité Réconciliation]

    Le contrat social français et la paix en danger

    L’importante campagne de communication et de désinformation orchestrée par l’équipe d’Emmanuel Macron dissimule les conséquences du programme politique de candidat de la grande finance : la dislocation du contrat social français et la continuité de la politique belliciste de Bruxelles contre la Fédération de Russie et la paix. Lors du premier tour des élections présidentielles, l’objectif recherché par l’équipe et les soutiens d’Emmanuel Macron fut de mettre François Fillon hors course sans mener de campagne particulière contre Marine Le Pen. Le but recherché était alors de réorienter le vote des électeurs LR et du centre vers le candidat mis en scène par François Hollande et les milieux atlantistes. D’autre part, ces derniers laissèrent Benoit Hamon mener sa campagne sous les couleurs du parti « socialiste » avec le seul objectif de faire échec à Jean-Luc Mélenchon. François Fillon, seul candidat qui aurait pu mettre en échec Macron, mis hors de course, la communication change d’orientation pour le second tour. Après « la rupture » de Nicolas Sarkozy et « le changement maintenant » de François Hollande, il ne reste plus aux dirigeants « socialistes » qu’à laisser continuer de diaboliser le Front national par ses habituels détracteurs tout en présentant Emmanuel Macron comme « l’homme du renouveau ». Nouveaux visages et recette éprouvée pour la même vieille politique.

  • Economie : la grande imposture Macron 2/4

    Economie : la grande imposture Macron 2/4

    Article rédigé par Jean-Loup Izambert, le 03 mai 2017

    Thème : Idées

    [Source : Egalité Réconciliation]

    Le programme Macron est déjà en application

    Comme eux, il liquida une nouvelle partie du patrimoine français, jeta au chômage des milliers de salariés et décida de nouvelles privatisations importantes : aéroport de Toulouse-Blagnac, de Nice-Côte d’Azur, de Lyon… Se trouvant un destin médiatiquement obligé pour la France afin d’assurer la continuité de la politique atlantiste de François Hollande au service des grandes puissances financières, il peaufina la casse industrielle : libéralisation des lignes d’autobus ; accroissement du travail du dimanche et de nuit ; limitation du rôle des prud’hommes ; affaiblissement du code du travail ; déréglementation de la profession des notaires ; privatisation de l’industrie de l’armement et des aéroports ; filialisation de centres hospitaliers universitaires ; assouplissement des normes environnementales…

  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
  11. 11
  12. ...
  13. 44
Association pour la Fondation de Service politique Soutenez nos actions

Les positions
des candidats

Fatima et la politique : chronique n°7

22 juin 2017 | Yves de Lassus Fatima et la politique : chronique n°7

Dans la chronique précédente, nous disions que l’un des tous premiers enseignements de Notre-Dame sur le plan temporel était&a...

Suite
Voir les sites partenaires