Ces jeunes chrétiens qui s'engagent sur la Toile (1)

Des jeunes sur LibertéPolitique.com, mais pourquoi ? Parce qu'ils ne sont pas les seuls. En effet, les jeunes chrétiens sont de plus en plus nombreux à répondre à l'appel du pape Benoît XVI à s'engager sur la Toile, en faisant usage de tous les moyens de communication, pour évangéliser.

 

 

Faire partie de la communauté des chrétiens en ligne

Les jeunes font rentrer toute l'Eglise dans le Web 2.0. Ils utilisent tous les outils du Web pour créer une nouvelle communauté sur Internet. Les sites de réseaux sociaux leur ont offert l'opportunité de tous se retrouver. Sur Facebook, des groupes se constituent à tous les niveaux pour les catholiques de France, les Etudiants catholiques d'Ile-de-France (MECI) et même pour les groupes de jeunes dans les paroisses.

C'est aussi un lieu où les jeunes peuvent affirmer leur foi, ce qu'ils n'hésitent pas à faire en partageant une phrase de l'Évangile sur leur "statut", ou en "aimant" publiquement la page de tel ou tel saint, comme Mère Teresa qui est "aimée" par plus de 435 000 jeunes du monte entier.

C'est enfin un lieu virtuel où les jeunes chrétiens annoncent leur engagement dans la réalité, comme les 10 000 jeunes français qui ont déjà rejoint l'évènement des Journées mondiales de la jeunesse. Une telle communauté de jeunes qui s'assument, du pain béni pour les curés qui savent maintenant où retrouver leurs ouailles, comme le père René-Luc ou l'abbé Grosjean qui frôlent les 2 000 amis !

Vivre en chrétien au quotidien

L'engagement des jeunes chrétiens sur l'Internet est intégral; plus qu'un réseau social, c'est une nouvelle façon de vivre sa foi au quotidien. Les modes de vie et les comportements ont changé, de nouvelles plateformes se sont créées, et les jeunes chrétiens semblent déterminés à adapter leur communication. Les jeunes n'ont plus de missels dans leurs poches, mais des Iphone.

C'est dans cette optique que l'équipe de Catholique.org, un site géré entièrement par des étudiants bénévoles, a développé une version mobile de son site Internet qui permet au plus grand nombre d'utiliser son téléphone pour lire une méditation ou profiter des lectures du jour, se renseigner sur l'actualité de l'Église ou consulter le Cathéchisme de l'Église catholique.

Pour beaucoup de jeunes, l'engagement chrétien sur Internet est le simple prolongement de leur engagement dans la rue. Notre appel à vivre la mission ne s'arrête pas au seuil de nos écrans. C'est ainsi qu'Anuncio, qui organise un grand festival d'évangélisation dans toute la France à la fin de l'été, a mis en place le premier blog (Anuncioblog.com) sur l'évangélisation.

S'engager dans un débat d'idées

Les jeunes chrétiens vont aussi s'aventurer sur des terrains à conquérir. Le cas le plus emblématique est celui de Wikipédia. Wikipédia est une encyclopédie contributive, la plus grande et la plus largement consultée. C'est un lieu d'échanges et de débats, où plusieurs jeunes s'engagent librement pour partager la vérité sur la beauté de leur foi. Leurs contributions sur des sujets religieux viennent créer un débat et augmenter la qualité d'articles parfois délaissés.

À titre d'exemple, Wandrille, connu sous le pseudonyme de Babouba sur Wikipédia, s'est efforcé d'améliorer le contenu de certains articles afin d'obtenir la marque d'"article de qualité" par un système de vote interne pour Thérèse de Lisieux, Grégoire de Nazianze et Charles de Foucauld, et bientôt Mère Teresa, ce qui leur garantit une meilleure visibilité, donc plus de consultations.  Avant sa béatification, j'ai amélioré le contenu de la page du cardinal Newman et obtenu la marque de "bon article", en mettant l'accent sur la simplicité de sa vie et son oecuménisme qui allait de pair avec son amour pour l'Eglise.  De fait, Wandrille a bien fait : la consultation de la page a été multipliée par quatre.

L'Internet, c'est aussi un lieu de rassemblement autour d'idées communes, et une nouvelle technique de levée de fonds et d'information bien maîtrisée par les jeunes. Un lieu où les jeunes de la Frassateam ont lancé un buzz viral, en présentant le message de l'Evangile ou une invitation aux JMJ avec humour, grâce à des vidéos sur Dailymotion vues des milliers de fois.

C'est aussi un lieu où Benjamin et ses amis ont réussi à tisser un réseau national d'étudiants pro-vie l'an dernier, en utilisant groupes Facebook, site internet, et buzz vidéos de leurs rassemblements "flash mob". Cette année, c'est un nouveau défi qu'ils ont relevé, un pèlerinage de Chartres à Paris, en alternant vélo et course à pieds, au profit de la recherche sur les maladies génétiques, un Défi Xtraordinaire.

L'engagement des jeunes chrétiens sur l'Internet est bien une réalité. C'est l'engagement de toute une communauté, qui veut prolonger son engagement de vie chrétienne au quotidien et s'engager dans un débat d'idées. Un peu comme LibertéPolitique Jeunes, non ?

 

 

***