Editorial

Editorial

  • Philippe Oswald

    Pitié pour les enfants !

    Article rédigé par Philippe Oswald, le 24 août 2012

    Quand nos descendants liront l’histoire du XXIe siècle, ou du moins de ses premières décennies, ils éprouveront sans doute le même effarement qui nous a saisis au collège quand nous avons été instruits du sort des enfants dans la Grèce et la Rome antiques. Avant d’être humanisés par la révolution judéo-chrétienne, ces berceaux de notre civilisation se montrèrent en effet de la dernière cruauté envers l’enfant dont la vie ou la mort dépendait finalement du « projet parental » de son père : légitimé, il avait le droit de vivre et d’être éduqué ; non reconnu, il pouvait être purement et simplement étouffé ou « exposé » sur la voie publique, à la merci des chiens. Cette pratique barbare eut cours à des degrés divers jusqu’au IVe siècle où l’Empire, devenu chrétien, la proscrivit absolument.

  • Thierry Boutet

    Le pays de la Vierge Marie en prière

    Article rédigé par Thierry Boutet, le 10 août 2012

    Evénement suffisamment rare pour avoir été remarqué par des médias très éloignés de l’Eglise, les évêques de France à l’initiative de leur Président, Mgr André Vingt-Trois, appellent les Français à prier Notre Dame pour le 15 août en la fête de l’Assomption qui est aussi celle de la commémoration du vœu de Louis XIII. 

  • François Martin

    Pire que l’impuissance, l’autodestruction

    Article rédigé par François Martin, le 10 août 2012

    La situation en Syrie nous inquiète tous. Par-delà notre intérêt et nos connaissances dans les questions arabes ou proche-orientales, nous sentons bien que cette guerre dépasse largement le cadre local, et que s’y inscrivent des visées géopolitiques très importantes. Nous sentons bien qu’en ce moment, il se « passe quelque chose », et que la chute possible, sinon probable, de Bachar El Assad, n’est pas seulement la punition attendue d’un dictateur, mais qu’elle peut avoir des conséquences incalculables pour la méditerranée, mais aussi pour le monde, et donc pour nous.

  • Philippe Oswald

    Syrie : chaos, terreur, et non « transition démocratique » !

    Article rédigé par Philippe Oswald, le 03 août 2012

    Déjà rendu fiévreux par la crise économique et la perspective d’une rentrée très difficile, notre repos estival ne peut qu’être troublé par les évènements de Syrie. Particulièrement meurtrière et dévastatrice, la bataille d’Alep fait monter l’angoisse sur le sort de sa population et notamment des chrétiens pris au piège d’une atroce guerre civile et religieuse entre musulmans sunnites et la minorité alaouite (haïe et méprisée des sunnites), elle-même soutenue par ses alliés chiites armés par l’Iran.

  • FM

    Redressement : Ouvrir les yeux

    Article rédigé par François Martin, le 27 juillet 2012

    Au milieu de l’été, deux événements occupent l’actualité médiatique et « polluent » la quiétude des vacances des Français [1]. L’un est l’annonce des déboires de PSA, avec la fermeture du site d’Aulnay, et les difficiles tractations entre la direction du Groupe et le pétulant Ministre du Redressement Productif. L’autre est évidemment la guerre civile syrienne, qui entre dans sa phase décisive, celle où l’un des deux belligérants va prendre le dessus.

  • THB

    « Refondation scolaire » et « pacification »

    Article rédigé par Thierry Boutet, le 20 juillet 2012

    Ce sont les vacances. Nos chères têtes blondes sont à la plage ou en famille, leurs professeurs prennent un repos bien mérité. Cependant, sous les ors des palais de la république se prépare la grande refondation de l’école de la république promise par François Hollande. Son Ministre y travaille. 

    Polémique et agressif vis-à-vis de l’enseignement catholique durant la campagne électorale, le discours est devenu beaucoup plus apaisant et consensuel depuis le congrès des APEL début juin devant lequel Vincent Peillon s’est exprimé.

  • FM

    Bonnes vacances !

    Article rédigé par François Martin, le 13 juillet 2012

    Nos lecteurs, ainsi que la plupart des Français, sont partis en vacances ou s’y préparent. Il sera bon qu’ils y prennent du plaisir et des forces car, nous le voyons déjà, la rentrée ne sera pas facile. Voici un échantillon de ce qui les attend.

    Concernant l’Europe, comme on pouvait s’y attendre, dès le sommet européen terminé, avec le succès relatif que l’on sait [1], Angela Merkel exige la livraison de la seconde partie, la ratification par la France du Traité Européen, le pacte de discipline budgétaire. Empêtrée dans ses contradictions électorales, la gauche ne peut plus reculer, alors que ses alliés du Front de Gauche veulent un référendum, que les Verts sont en embuscade, prêts à marchander leur soutien contre la fermeture de quelques centrales supplémentaires, et que la droite propose même de les aider à ratifier le Traité par la voie constitutionnelle, le baiser de Judas, en quelque sorte [2].

  • Philippe Oswald

    France/Allemagne : un bémol sur l’avantage démographique

    Article rédigé par Philippe Oswald, le 06 juillet 2012

    L’Allemagne est l’objet de toutes les admirations et de toutes les détestations européennes. C’est le 1er de classe, un rien crâneur, qui donne des leçons à tout le monde mais ne veut pas frayer avec les cancres qui l’entourent, surtout ceux du sud, au fond de la salle, près du radiateur, suspects par-dessus le marché de le racketter à la sortie !

  • THB

    La main du destin

    Article rédigé par Thierry Boutet, le 29 juin 2012

    Cette semaine sur notre site, Jacques Bichot, Gérard Thoris, François Martin font sur des questions différentes le même constat : par démagogie, pour conquérir et conserver le pouvoir le gouvernement français (mais pas seulement) a cessé d’être le gardien de l’orthodoxie financière, le régulateur de l’économie. Et comme la nature a horreur du vide, ce sont les marchés qui à leur manière, c’est-à-dire sans âme, mais efficacement, ont pris le relais pour éviter encore plus de gabegie. Quant au gouvernement, dans le seul souci de continuer à séduire ses électeurs, il ne cherche qu’à se débarrasser de cette ultime contrainte et à convaincre ses partenaires européens de mettre en place de nouveaux artifices pour pallier la pénurie. 

  • FM

    Réalisme

    Article rédigé par François Martin, le 22 juin 2012

    Comme on pouvait s’y attendre [1], les législatives ont amplifié le mouvement de bascule de la présidentielle, et donné à la gauche une large majorité. Avec celle-ci, on peut penser qu’elle appliquera, plus ou moins, son programme. Plus ou moins seulement. Sur le plan économique, la réalité en effet rattrape le gouvernement très vite : alors que le candidat Hollande avait largement assis le remboursement de nos dettes publiques sur l’impôt, nous voyons déjà le premier ministre concocter une série de mesures importantes d’économies de dépenses, en contradiction avec les promesses du candidat. Même si la surtaxation des entreprises est certaine, le traitement de la crise sera déjà plus « sarkozien » et moins « hollandais » que prévu.

  1. 16
  2. 17
  3. 18
  4. 19
  5. 20
  6. 21
  7. 22
  8. 23
  9. 24
  10. 25
  11. 26
  12. 27
  13. 28
  14. 29
  15. 30
Association pour la Fondation de Service politique Soutenez nos actions

Liberté politique
DANS LES MEDIAS

Voir les sites partenaires